Adolf Hitler : qui était-il ?

 

Adolf Hitler et Heinrich Himmler passent en revue les troupes SS lors d’une parade du Reichsparteitag (congrès du parti du Reich) à Nuremberg (du 5 septembre 1938 au 12 septembre 1938). Crédit photo : USHMM, avec l’aimable autorisation d’Estelle Bechoefer.

Adolf Hitler fut le dirigeant (Führer), ou dictateur incontesté, de l’Allemagne de 1933, année où il accéda au pouvoir, au 30 avril 1945, lorsqu’il se suicida dans son bunker à Berlin.

Né en Autriche en 1889, il rencontre durant sa jeunesse de nombreuses difficultés et se retrouve sans domicile fixe à Vienne avant la Première Guerre mondiale. Fuyant l’Autriche en 1913, il sert dans l’armée allemande durant la Première Guerre mondiale. Il devient ensuite le dirigeant du parti allemand d’extrême droite, ou Parti national-socialiste des travailleurs allemands (souvent dénommé Parti nazi) au début des années 1920.

Hitler, qui était un orateur charismatique, avait adopté une idéologie nationaliste et antisémite radicale, s’appuyant notamment sur la fausse idée selon laquelle les Juifs auraient été responsables de la défaite de l’Allemagne lors de la Première Guerre mondiale et que, pour restaurer la grandeur de l’Allemagne, les Juifs et d’autres races inférieures, ainsi que les ennemis politiques du nazisme et d’autres éléments indésirables devaient être éliminés de la société. Hitler décrivit ses idées fondamentales dans son livre intitulé « Mein Kampf » (Mon combat), publié en 1925-26, qu’il commença à écrire lors de son emprisonnement à la suite de l’échec du putsch de la Brasserie en novembre 1923.

MORE FACTS
VIEW ALL FACTS