Les Juifs habitaient-ils tous dans des ghettos à l’époque où l’Europe était occupée par les nazis ?

Les nazis érigent le mur du ghetto de Varsovie (août 1940). Crédit photo : Wikimedia Commons

Tous les Juifs ne furent pas forcés de vivre dans des ghettos à l’époque de l’Holocauste. La plupart des ghettos furent mis en place dans les régions d’Europe centrale et orientale occupées par les nazis. Certains Juifs s’échappèrent des ghettos et se cachèrent, tandis que d’autres, grâce à leur apparence d’[« Aryens »], se procurèrent des faux papiers et se sont mêlés à la population. D’autres furent cachés dans des établissements religieux, scolaires ou autres. Enfin, certains Juifs survécurent dans les forêts d’Europe de l’Est comme partisans.

En Europe de l’Ouest, les Juifs furent généralement expulsés de leurs maisons et envoyés dans des camps temporaires, attendant d’être déportés vers des camps d’extermination. Ils restaient souvent chez eux avant d’être pris ou, comme Anne Frank et sa famille, se cachaient, aidés par des non-Juifs disposés à leur porter secours.

En outre, les Einsatzgruppen qui suivirent la [Wehrmacht] dans l’Union soviétique en juin 1941 tuèrent environ 2 millions de Juifs entre 1941 et 1944. Ils supervisèrent, encouragèrent et, dans certains cas, dirigèrent les [pogroms] menés par les populations locales.

Pour les victimes de ces exactions, l’Holocauste se produisit dans leurs propres villes et villages, où ils étaient rassemblés sur la place centrale avant d’être conduits vers le lieu d’exécution. Il existe des centaines de lieux ayant servi à l’exécution des juifs, dans les champs et forêts de Pologne, de Lituanie, d’Ukraine et de Biélorussie, et un grand nombre d’entre eux ont été oubliés.

[Wehrmacht : nom donné par Hitler aux forces armées unifiées d’Allemagne après 1935, composé de Heer (l’armée), Luftwaffe (la force aérienne) et Kriegsmarine (la marine).]

[Pogrom : actes de violence spontanés à l’encontre des Juifs menés par la population non juive d’une ville ou d’un village. L’un des pogroms les plus connus de l’époque précédant l’Holocauste s’est produit à Kishinev (dans la Moldavie actuelle) en 1903, bien que de nombreux autres incidents aient eu lieu dans d’autres villes et villages d’Europe de l’Est, notamment dans l’Empire russe de l’avant-guerre. Au Moyen Âge, des pogroms se sont produits dans toute l’Europe, par exemple à York, en Angleterre en 1190.]

[Aryen : idéologie nazie selon laquelle la race allemande, race ethniquement pure, ou race aryenne, aurait été contaminée par des éléments étrangers, notamment les juifs et les slaves. La propagande et l’éducation des nazis idéalisaient les cheveux blonds, les yeux bleus et la force physique, diabolisant les Juifs et d’autres, qui étaient traités de prédateurs sexuels.]

MORE FACTS
VIEW ALL FACTS