Les SS : qui étaient-ils ?

Des troupes SS au garde-à-vous avant une inspection. L’image provient d’un album de photographies SS (1936 à 1939). Crédit photo : US Holocaust Memorial Museum, avec l’aimable autorisation d’Estelle Bechoefer.

Les SS (Schutzstaffel ou escadrons de protection) étaient à l’origine une organisation paramilitaire assurant la sécurité du Parti nazi.

Sous la direction de Heinrich Himmler, les SS prennent de l’ampleur pour devenir un État secondaire au sein de l’État de l’Allemagne nazie. Ils sont responsables de faire appliquer les politiques raciales des nazis, ainsi que d’identifier et de persécuter les adversaires politiques et autres ennemis du régime nazi.

À partir de mars 1933, les SS dirigent le réseau de camps de concentration dans lesquels ils emprisonnent, torturent et, souvent, tuent les adversaires du régime nazi. À partir de 1941, dans la Pologne occupée, ils utilisent également des camps de la mort où ils assassineront des millions de Juifs pendant l’Holocauste. Pour parvenir à leurs fins, les SS appliquent les connaissances et techniques développées pour tuer les personnes atteintes d’infirmités physiques et mentales dans le cadre du programme d’« euthanasie » T4 entre 1939 et 1941.

MORE FACTS
VIEW ALL FACTS