Qu’était le Parti nazi ?

Le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (PNSTA) était un parti politique allemand d’extrême droite fondé en 1920 après la défaite de l’Allemagne lors de la Première Guerre mondiale. Adolf Hitler fut son dirigeant de 1921 à 1945.

Le parti promettait qu’il défendrait les valeurs culturelles de l’Allemagne contre les influences juives cosmopolites et qu’il abolirait les mesures rigoureuses infligées par le [traité de Versailles], qui avait démilitarisé l’Allemagne et lui avait imposé de très lourdes sanctions économiques après la Première Guerre mondiale. Il s’engageait également à protéger l’Allemagne contre la menace perçue du communisme et à restaurer la grandeur qu’avait l’Allemagne sur la scène internationale avant la Première Guerre mondiale.

Dans le sillage de la [Grande Dépression] de 1929-1930, le Parti nazi, qui avait obtenu 2,6 pour cent des voix lors des élections parlementaires allemandes de 1928, gagne 18,3 pour cent des voix lors des élections de septembre 1930 et devient le deuxième plus important parti politique du pays. Lors des élections de juillet 1932, il est propulsé à la première place, avec 37,3 pour cent des voix.

Avec la nomination de Hitler au poste de chancelier d’Allemagne en janvier 1933, le Parti nazi deviendra le parti dominant et, peu après, le seul parti et mouvement politique du pays. Le Parti nazi est devenu illégal en Allemagne depuis 1949.

Le jeune Heinrich Himmler fait le salut nazi alors qu’il participe au premier Reichsparteitag (congrès du parti du Reich) à Nuremberg (1927). Crédit photo : United States Holocaust Memorial Museum, avec l’aimable autorisation de James Blevins

[Traité de Versailles : traité ayant mis fin à la Première Guerre mondiale et signé dans la galerie des Glaces de Versailles en 1919 entre les Nations Alliées et l’Allemagne vaincue. Le traité infligea des pertes territoriales intérieures et extérieures à l’Allemagne et lui imposa de lourdes sanctions économiques, déchargeant sur l’Allemagne l’entière responsabilité de l’avènement de la guerre de 1914. Le traité avait été vivement critiqué à cette époque, en Allemagne comme ailleurs.]

[Grande Dépression : le 29 octobre 1929, les cours du marché boursier américain s’effondrent. Dans les années 20, le gouvernement des États-Unis avait fait appel à des investisseurs privés pour l’octroi de prêts qui permettraient à l’Allemagne de s’acquitter des obligations de dédommagement qui lui incombaient en vertu du traité de Versailles. Avec l’effondrement de ces investisseurs privés, les États-Unis furent contraints de demander le remboursement immédiat des prêts accordés à l’Allemagne, au Royaume-Uni et à la France, anéantissant ainsi l’économie de ces pays. Le chômage et les difficultés sociales découlant de cette situation déstabilisèrent le paysage politique. En Allemagne, l’effondrement économique fut un des principaux facteurs de la montée au pouvoir de Hitler et des nazis. Le Royaume-Uni et la France, avaient quant à eux, tourné toute leur attention et tous leurs efforts vers leurs problèmes intérieurs, et ils négligèrent de contrer la politique extérieure agressive des puissances de l’Axe dans les années 1930.]

MORE FACTS
VIEW ALL FACTS